Projets de référence

Gestion et valorisation des matériaux excavés

Jumbos d'avancement
Jumbos d'avancement
Caverne des machines (projet Linthal 2015)
Caverne des machines (projet Linthal 2015)

Au cours des 20 dernières années, B+ G a accumulé une grande expérience dans les domaines de la gestion et valorisation de matériaux excavés et de la technologie du béton. B+ G était ou est actif dans les gros projets de construction suivants:

  • AlpTransit Lötschberg, Tronçons nord et sud (1996 - 2003): Clarifications préliminaires, Concept de GVME, Appel d'offres, Contrôle de la qualité du matériel excavé et des granulats, Conseil aux gestionnaires du chantier concernant la GVME et la technologie du béton
  • AlpTransit Gotthard, Lots Erstfeld, Amsteg, Sedrun, Faido, Bodio (1994 - 2014): Clarifications préliminaires, Concept de GVME, Appel d'offres, Contrôle de la qualité du matériel excavé et des granulats, Conseil aux gestionnaires du chantier concernant la GVME et la technologie du béton
  • AlpTransit Ceneri, (1999 - 2016): Clarifications préliminaires, Concept de GVME, Appel d'offres, Contrôle de la qualité du matériel excavé et des granulats, Conseil aux gestionnaires du chantier concernant la GVME et la technologie du béton
  • Koralmbahn, (2000 - 2002): Clarifications préliminaires, Conseil aux gestionnaires du chantier concernant la GVME
  • Nant de Drance, (centrale à pompage-turbinage, 2006-2007): Clarifications préliminaires, Concept de GVME
  • Projet Linthal 2015, (centrale à pompage-turbinage, à partir de  2007): Clarifications préliminaires, Concept de GVME, Appel d'offres, Contrôle de la qualité du matériel excavé et des granulats, Conseil aux gestionnaires du chantier concernant la GVME et la technologie du béton
  • Lyon-Turin Ferroviaire, (à partir de 2005): Clarifications préliminaires, Conseil aux gestionnaires du chantier concernant la GVME et la technologie du béton
  • Barage Les Toules, (renforcement du barrage, 2009): Contrôle de la qualité du matériel excavé et des granulats, Conseil aux gestionnaires du chantier concernant la technologie du béton
  • Lagobianco, (centrale à pompage-turbinage, à partir de 2009): Clarifications préliminaires, Concept de GVME
  • NAGRA, Société coopérative nationale pour le stockage des déchats radioactifs (à partir de 2010): Clarifications préliminaires, Concept de GVME
  • DISS. ETHZ Nr. 19451, Christoph Bärtschi (2011); membre du jury: Kieselkalke der Schweiz: Charakterisierung eine Rohstoffs aus geologischer, petrographischer, wirtschaftlicher und umweltrelevanter Sicht.

Technologie du béton

Béton de barrage (projet Linthal 2015)
Béton de barrage (projet Linthal 2015)
Essai de compactage d'un béton frais
Essai de compactage d'un béton frais

C. Thalmann a travaillé ou travaille comme expert en béton dans les gros projets suivants:

  • AlpTransit Lötschberg
  • AlpTransit Gotthard (également responsable des lots Erstfeld et Amsteg)
  • AlpTransit Ceneri
  • Projekt Linthal 2015

 

De plus B+ G conseille une multitude de gravières et d'usines à béton sur les granulats et le béton.


Réaction Alcalis-Granulats (RAG)

C. Thalmann est membre de deux groupes de travail ayant publié différents travaux sur la RAG:

  • SIA-Merkblatt 2042: "Prévention des désordres dus à la réaction alcalis-granulats (RAG) dans les ouvrages en béton."

 

B+ G conseille les responsables de la construction des routes nationales et des travaux souterrains sur le béton résistant à la RAG et sur la technologie du béton: 


Entretien d'ouvrages en béton

Analyse de murs en béton utilisant des méthodes de mesures non-destructrices
Analyse de murs en béton utilisant des méthodes de mesures non-destructrices
Réfection de pilônes électriques sinistrés par la RAG au Lac de Santa-Maria (Lucomagno)
Réfection de pilônes électriques sinistrés par la RAG au Lac de Santa-Maria (Lucomagno)


B+ G et son laboratoire partenaire Transgeo AG vous assistent pour le contrôle (observation, inspection, mesures de contrôle) et pour la vérification (détection d'état, auscultation, suggestion de mesures à suivre) d'ouvrages en béton et de structures portantes.

 

B+ G et un bureau d'ingénieurs (OXAND SA) ont développé une méthode de détection non destructrice et efficace qui mesure à l'aide d'une sonde le bruit blanc dans les murs de soutien (mesure du potentiel restant). Cette analyse permet d'interpréter la qualité d'un mur relatif à sa courbure et à son cisaillement. Les résultats peuvent être ensuite contrôlés et validés à travers l'analyse de forages prélevés sur le mur.

 

B+ G conseille les entreprises suivantes tant dans le domaine de la détection que dans celui de la réfection d'ouvrages en béton:

  • Arrondissement d'ingénieur en chef I (à partir de 1999) canton de Berne: Mesures du potentiel restant, détection d'état, 231 murs analysés pour une longueur totale de 1'525 m, plan de mesures, concept de réfection
  •  Routes nationales construction (à partir de 2004) canton de Berne: Divers ouvrages en béton (murs de soutainement et éléments de ponts): mesures du potentiel restant, détection d'état
  • Atel Rete SA (2005): Pilônes électriques (Lukmanier-Pass): détection d'état, concept de béton, gestion du chantier